Magali Bartolomucci, talent du mois de décembre

Magali a rejoint le Fonds Clinatec au 1er septembre 2023 pour renforcer l’équipe travaillant sur la photobiomodulation et plus particulièrement au projet KLESIA SomniBrain dont l’objectif est de mesurer l’impact de la photobiomodulation sur la qualité du sommeil et d’étudier ses effets préventifs et curatifs dans le cadre de la maladie de Parkinson.

« Je suis fière d’apporter ma contribution au projet KLESIA SomniBrain […] car les troubles du sommeil ont un impact considérable sur la qualité de vie et l’autonomie. »

Bonjour Magali,

Quel est votre parcours ? Comment êtes-vous arrivée à Clinatec ? et sur quel projet travaillez-vous ?

Après l’obtention de mon baccalauréat, j’ai orienté mes études vers la biologie, en préparant une licence en physiologie et génie biologique, puis un Master 2 en Neurosciences Intégratives et Cognitives à l’Université de Provence, Marseille. Mes premières expériences professionnelles se sont déroulées lors de stages à l’Institut des Neurosciences de la Timone (INT, Marseille), où j’ai consolidé mes compétences en comportement et électrophysiologie.

Mon parcours professionnel s’est poursuivi en tant qu’ingénieure à l’Institut des Neurosciences de Grenoble (GIN), impliquée dans le projet européen Neurinox. J’ai travaillé sur la neuro-inflamation médiée par la microglie dans l’épilepsie mésio-temporal. Par la suite, j’ai rejoint le Centre d’Immunologie de Marseille Luminy (CIML) pour étudier la biologie de la cellule souche et du macrophage. Après un retour au GIN en tant qu’ingénieure responsable d’une plateforme de comportement pour le projet GREnoble (GREEN), axé sur les maladies neurodégénératives, j’ai pris en charge la mise en place et le développement de cette plateforme. Au sein du GIN, j’ai également fait des recherches sur les troubles du comportement associés à la maladie de Parkinson.

Aujourd’hui, au sein du Fonds Clinatec, je renforce l’équipe photobiomodulation et travaille sous la supervision du Dr Brigitte Piallat, sur un modèle pré-clinique de la maladie de Parkinson. Des tests cognitifs et moteurs sont effectués sur des sujets parkinsoniens après illumination proche infrarouge durant le sommeil.

Je suis fière d’apporter ma contribution au projet KLESIA SomniBrain. Il revêt une importance significative pour moi car les troubles du sommeil ont un impact considérable sur la qualité de vie et l’autonomie.

Autres articles, actualités et publications

4 juillet 2024

Actualités, Évènement, Presse, Visite

Rapport d'activité 2023

30 avril 2024

Actualités, Rapport d'activité